Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne sais dans quelle catégorie classer ce qui se passe en ce moment dans le domaine éducatif français.

Je vois passer de superbes annonces de projets constructifs et ambitieux pour l'école:

 

MAIS,

Je vois aussi dans mon école des élèves sans maître pendant de longues journées voire de longues  semaines lors de l'absence de leur maître non remplacé  (TVFil-78)

 

Je vois des inspecteurs de l'Education Nationale manifester leur mécontentement pour cette même raison (in Sauvons l'école)

 

Je vois de jeunes enseignants "professeurs stagiaires"  obligés de se trouver leurs propres remplaçants pour pouvoir aspirer à bénéficier d'une formation professionnelle minimale (c'est classe!)

 

Je vois les Réseaux d'Aides Spécialisés aux  Elèves en Difficultés (RASED) en danger  (Cf. Appel National)

 

Je vois la suppression de 16 000 postes d'enseignants à l'aube de la prochaine rentrée alors que 52 000 nouveaux élèves sont attendus. (In SE-UNSA)

 

Je vois ...

 

Je vois ....

 

Je vois, mais je ne comprends  plus ...

 

Ambivalence: L'Etat veut tout et son contraire?

 

Dissonance: L'Etat  veut tout sans se rendre compte qu'il se prive de tous les moyens pour l'obtenir, en parfaite contradiction?

 

Alors, ce soir, un peu désabusée, j'ai peur pour l'Ecole, j'ai peur pour l'Avenir.

 

 

"Celui qui ouvre une porte d'école ferme une prison"

(Victor Hugo)

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Coup de gueule