Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 22 juillet

Le Routard ne nous ayant donné aucune information sur les sites alentour, c'est la carte routière fournie par « Visit Norway » qui va nous guider. Nous y traquons les petites étoiles rouges signifiant un site intéressant.

Aquaculture

C'est donc sans savoir ce que nous allions découvrir que nous nous dirigeons vers Forsol en traversant l'île par le Nord. Lorsque nous rejoignons le fjord, nous découvrons un site d'aquaculture (Havbruksstasjon).

DSC00367.JPG

Malheureusement, les ouvriers viennent de partir en mer s'occuper de leurs parcs d'élevage distants de la côte. Personne ne nous renseignera donc mais nous visitons les alentours.

Nous atteignons ensuite le bout de la route. Le site semble touristique : parking entouré de barrières de bois, panneaux d'affichage, un chemin en lattes de bois « nous tend les bras ». Il s'agit d'un site de ruines de bâtiments du XVIIème siècle, lorsque le niveau de la mer était de 6 à 7 mètres plus haut. Le chemin se poursuit après les ruines vers la mer, nous l'empruntons.

Je distingue alors les silhouettes de deux hommes grands, vêtus de combinaisons noires et bleues, d'allure militaire. Nous voyant, ils se précipitent jovialement vers moi, me tendant gobelets et cafetière : « coffee ? ». Ce pays nous réserve vraiment des surprises ! Nous acceptons le partage avec plaisir et avons même droit au bonbon de réglisse pour l'accompagner. Les hommes nous expliquent qu'ils travaillent pour Eurocopter, ont une grande considération pour la France (comme quoi, nous ne sommes pas encore grillés partout) et sont venus boire un café là-bas (nous désignant une table de pique-nique plus loin) en attendant leur hélicoptère parti sur une plateforme en mer. Sympathique rencontre. Nous continuons alors notre chemin vers la table en bois.

Forsol

Là, c'est l'émerveillement : Une magnifique petite plage de sable blanc nous attend et à ce moment nous avons vraiment la sensation d'atteindre le bout du monde... ou le paradis...

Plage de Forsol

L'idée de me baigner me traverse l'esprit mais à 13° de température extérieure, je n'ai pas le temps de m'y attarder. J'y plongerai juste la main. Comme prévu, l'eau est glaciale.

Après un pique-nique dans ce cadre magnifique, nous continuons ensuite vers Forsol, espérant y boire un café. Tout le village semble vivre du poisson. C'est assez désert et là encore nous visitons seuls. A côté d'une usine de salage de poissons, d'immenses séchoirs recueillent les précieuses dépouillent. Difficile pour nous de savoir s'il s'agit de saumons, de morues ou de colins. Le tout est recouvert de filets de protection contre les oiseaux. Des rennes se promènent librement sous cette toiture en poissons séchés.

Poisson séchant

Séchoir à poissonsSéchoir à poissonsPoissons suspendusRennes sous les poissons suspendus

Du café, nous n'en trouverons pas à Forsol. Nous reprenons donc la route vers l'autre étoile rouge de l'île : Storbukt.

Là, c'est une immense baie dont la côte est parsemée de Hyttes, ce petites cabanes en bois où les Norvégiens viennent passer leur week-ends qui s'offre à nous. Blasés ou fatigués nous ne nous attarderons pas et rentrerons à Hammerfest après quelques courses.

Au camping, nos voisins de «hytte» ont changé. Les Alsaciens rencontrés hier ont poursuivi leur route vers le Cap Nord et cédé leur place à un sympathique couple de Suisses de la région de St-Moritz. La cinquantaine, vêtus de cuir, ils parcourent l'Europe à bord de leur vieille 750 BMW (à moins que ce ne soit une 1000). Je les trouve bien courageux, la moto n'étant ni bien confortable ni bien protégée du froid et de la pluie.

Nous dînerons ce soir d’œufs brouillés au saumon fumé et pâtes. Un festin !

Oeufs brouillés au saumon

A demain!

oiseau retour

Retour Jour 3

oiseau

Suite Jour 5

clipart mapLe circuit

 

flèche 2 haute

 

 

 

  Début du voyage

(jour 1)

 

 

Tag(s) : #Carnet de voyage