Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 27 juillet,

Nous nous levons « tôt » ce matin, à 8h00!  Rangement, remise en état de la Hytte, adieux et remerciements au couple de retraités allemands et à Willy Simonsen, le propriétaire des lieux et nous voilà à nouveau sur la route. La température est redescendue le matin autour des 14° habituels.

Prochaine étape : Skibotn ou nous avons réservé une « cabin ».  Pour 100 kms à vol d'oiseau , la route nous fera faire 200 km. Pas étonnant avec ces fjords à contourner. Le temps est couvert mais nous laisse tout de même découvrir des paysage extraordinaires. D'immenses tunnels ont été creusés dans la falaise et passent sous les cascades que nous avions admirées de l'autre rive du Kåfjorden.

DSC00568

DSC00569.JPG

Cascades norvégiennes

DSC00567.JPG

Arrivée au « Strandbu camping » vers 14h00.

Réception fermée, nous prendrons le temps d'un pique-nique aux bout du camp dans un endroit aménagé pour cela???

 

Strandbu camping

Nous n'admirerons pas le site durant les heures que nous passerons ici car le temps reste désespérément couvert. Le camp est triste. Rempli de caravanes adossées à un chalet en bois. Nous n'y croisons personne.

Comme d'habitude, les sanitaires sont propre mais ici, la « cabin » est très limite. Des planches en agglo pourries remplacent certaines lattes des sommiers, mon oreiller sent la fumée. La vaisselle est sale et le prix  exagéré par rapport à ce que nous avons l'habitude de trouver (595NOK + 100 NOK pour deux couettes sans les draps  pour une nuit, soient environ 88 euros!) .

Strandbu Camping pas top

Par contre, il y a une machine à laver et un sèche-linge, ce qui nous permet de nous remettre à jour pour la fin du séjour sans perte de lingerie (cf jour 7) et le wifi gratuit et illimité, ce qui me permettra de prendre des nouvelles du monde. Pas forcément une bonne idée, d'ailleurs.

Nouvelles de l'attentat et de la fusillade d'Oslo tout d'abord et de ce timbré qui les a commis, puis des frasques de notre monarque dont un article du NouvelObs commente une nouvelle fois les idées de grandeurs aux frais du contribuable (Air Sarko One) et de la prestigidation pour nous faire croire que les frais de l'Elysée ont baissé alors que c'est exactement le contraire dont il s'agit ainsi que des nouvelles de notre DSK national, célèbre désormais pour d'autres types de frasques et dont le procès s'éloigne de plus en plus dans le temps...

C'était finalement mieux sans le wifi, avec seulement un petit quart d'heure par jour sur le PC de Willy Simonsen, juste pour donner et avoir des nouvelles de la famille et prévenir ma TL (Tcitron) que je ne les abandonne pas.

Après notre installation et  la lessive, nous irons découvrir une cascade aperçue de la route par Patrick. Pas d'étoile rouge cette fois sur la carte pourtant. Les mots me manquent pour la décrire. Je n'en ai jamais vu de telle : tant de débit, tant de hauteur, tant de niveaux. Nous montons jusqu'où nous pouvons accéder en sécurité et il nous semble que nous découvrierions d'autres beautés pourtant en nous élevant encore. Si vous passez par là, ne la manquez pas : sur la gauche de l'E6 en venant du Nord, juste avant d'entrer dans Skibotn.

Les photos sont insuffisantes pour en rendre la grandeur.

Cascade Skibotn

Ce soir le dîner sera composé des restes de cabillaud et d'un « taboulé de secours1 » que nous transportons depuis Montigny (merci Garbit!).

Nous ne passerons pas une bonne nuit dans nos deux lits étroits placés en quinquonce, chacun surmonté d'un lit superposé.

Toutes les étapes ne pouvaient être excellentes mais ce camping est clairement à déconseiller (ce sera le seul du voyage)

.1Nous l'avions emmené, ne sachant si nous trouverions à dîner en arrivant à Kirkenes à 21H00 à l'arrivée.

 

A demain!

oiseau retour

Retour Jour 8

oiseau

Suite Jour 10

clipart map

Le circuit

 

flèche 2 haute

Le début du voyage (Jour 1)

Tag(s) : #Carnet de voyage